[Séance ciné] Albert à l'Ouest

Illustration d'article

Après le très bon Ted, Seth MacFarlane revient avec une nouvelle comédie. Se déroulant au Far West, le titre du film est évidemment A Million Ways To Die In The West, mais vu qu’on est en France, il fallait forcément qu’il s’appelle Albert à l’Ouest. Qu’à cela ne tienne, je l’ai vu en VO donc ça va, j’ai survécu. Étant adepte de comédies diverses et variées, je me suis laissé tenter par ce film qui réinterprète le Far West de manière décalée - après tout, pourquoi pas ?

albundy
On s'amuse bien !

Albert est un fermier qui vit avec ses parents et s’occupe de moutons. Il n’est pas vraiment courageux ni très respecté, mais lorsqu’une femme débarque dans sa petite ville, il va peu à peu s’attacher à elle. Elle l’aide à trouver du courage et l’entraîne aux pistolets, car il a malencontreusement défié un citoyen de sa ville, dans un duel de revolver… Pas vraiment doué mais il est loin d’être bête et a un bon cœur, c’est toujours ça de pris, mais le Far West est impitoyable et rempli de dangers…

L’histoire du film est simple mais non pas sans rebondissements. J’ai eu du mal à m’ennuyer pendant la séance (juste une scène “trippante” que j’ai trouvé un peu longue), avec des scènes qui sont pleines d’humour et de petites références de temps en temps. Il faut cependant apprécier l’humour de Seth MacFarlane, sinon je crains que l’on trouve ça nul. Ce n’est pas pour toutes les audiences, mais je ne suis pas très difficile, et puis les vannes ne sont pas toutes débiles, loin de là. Je n’étais pas plié en deux pendant les deux heures, mais j’ai tout de même passé un très bon moment et rigolé à de nombreuses reprises.

Les personnages sont écrits avec une touche moderne, et l’humour qui se dégage d’eux l’est également, ce qui permet au spectateur de suivre sans réfléchir trente secondes sur une blague qui serait trop arriérée. Charlize Theron, pour qui je n’ai pas d’appréciation particulière (je l’aime bien mais son rôle dans Hancock m’a refroidi), est superbe et forme un très bon duo en compagnie de MacFarlane. On a aussi Liam Neeson (et non pas le compagnon de Miss Theron, Sean Penn, comme on pourrait le croire avec l’image qui illustre cet article…), qui ne perd pas de sa bad-assitude, avec son rôle de bandit irlandais, et nous fait même lâcher quelques sourires.

Comme le veut le titre original, on assiste à des morts particulières à l’écran, et on a pour preuve que le Far West ne pardonne pas, mais le tout est bien sûr sur un ton comique. Je ne recommande pas de voir la bande-annonce, car même si elle n’a pas gâché le film pour moi, ça pourrait être le cas de quelqu’un d’autre. Si vous savez que vous aimez l’humour MacFarlanien, et avez une affinité pour le Far West, vous devriez passer un bon moment. Mais vous pouvez aussi tenter d’y aller à l’aveugle, à condition de savoir rire d’un peu tout. ;)

Pour moi, ce film a accompli ce à quoi je m’attendais, et même plus, avec les petites références çà et là (ce que j’ai beaucoup apprécié), c’est un moment de détente et de rigolade qu’on passe devant l’écran. Si vous voulez rire, je pense que ce film est ce dont vous avez besoin au cinéma cet été. En tout cas, il m’a fait du bien, et vu les rires dans la salle je ne dois pas être le seul. Et puis, qu’on se le dise, le Far West, bien que sans pitié, est un décor saisissant !

Westernement vôtre,
À plus !

Catégories :