[Test] Thumper
Cover
Je ne le cache pas : la scène indépendante du jeu vidéo n’est pas ce que je surveille le plus assidûment. Cependant, il arrive qu’un jeu me tape dans l’œil, et c’est bien le cas de Thumper. Après ce qui a semblé être une longue attente, les deux développeurs du jeu, Marc et Brian, ont sorti le produit de plusieurs années de travail. Mais qu’est-ce Thumper, exactement ? C’est difficile à décrire, mais préparez vos oreilles, on va voir ça plus en détails !
Lire la suite →
0
[Test] Deus Ex : Mankind Divided
Cover
De temps à autres, des licences comme Deus Ex sont relancées. Après un Human Revolution sacrément cool, Deus Ex : Mankind Divided revient à la charge pour développer ces histoires de transhumanisme et de complots Illuminati. Ayant été charmé par la direction artistique et l’ambiance de ce reboot-prequel, je ne pouvais pas passer à côté de cette suite. Préparez vos augmentations, on va voir ce qu’il se passe du côté de Prague !
Lire la suite →
0
[Test] DOOM
Cover
La série DOOM est très connue pour avoir été pionnière dans le genre First-Person Shooter, et à l’époque, j’étais trop jeune pour supporter ça. De nombreux jeux issus de la licence ont vu le jour, (et même un film !) et en 2016, une suite-reboot est sortie, sobrement intitulée DOOM. Malgré un développement chaotique selon les témoignages, le jeu est là, n’attendant que de passer entre les mains des fans de FPS. Alors préparez vos armes, on va faire un tour en Enfer !
Lire la suite →
0
[Test] No Man’s Sky
Cover
Explorer l’univers : telle est la promesse de No Man’s Sky. L’annonce du jeu aux VGX en 2013 a suscité beaucoup d’attention, à cause de son envergure. Le nombre de planètes, qui sont générées procéduralement, dépasse dix trillion (dix milliards de milliards, rien que ça), et chacune dispose de ses propres climat, faune et flore. Le tout, géré par une équipe d’une douzaine de personnes, est impressionnant. La promesse est-elle tenue ? On rassemble ses ressources et on est parti pour faire un tour dans l’espace !
Lire la suite →
0