[Séance ciné] Captain America : Le Soldat de l'Hiver

Illustration d'article

Les films de la saga Avengers, c’est toujours un grand moment. La sortie de Captain America : Le Soldat de l’Hiver (quelle belle idée de traduire le nom du film, much wow) n’échappe pas à la règle et c’est donc avec un certain enthousiasme que je me suis rendu au cinéma. Comme la plupart du temps, c’est privé de quelconque bande-annonce que je vais à la séance, une pratique qui permet de se réserver toutes les bonnes surprises. Est-ce que le capitaine on-ne-peut-plus américain va pouvoir s’adapter au XXIe siècle ? Voyons voir ça…

capn_murrica
C'était une sacrée virée, mais ça en valait la peine !

Steve Rodgers, suite aux événements du premier film et de Avengers, se retrouve à bosser pour le SHIELD, réalisant des opérations secrètes et risquées. Il essaie tant bien que mal de s’adapter à sa nouvelle vie (il a beaucoup de choses à rattraper, le pauvre) dans le monde moderne, tandis qu’une nouvelle menace se dresse contre lui et le SHIELD : le Soldat de l’Hiver. (Non sérieux qui a traduit ça ? C’est horrible. Capitaine Amérique, Nico Furie et l’Homme de Fer tant qu’on y est ! Bref…)

Le scénario qui se dessine au fur et à mesure dans le film me semblait légèrement capillotracté, mais finalement il s’en sort vraiment bien et se ficelle bien avec l’univers Avengers, notamment grâce à l’omniprésence du SHIELD. Il y a bien entendu des retournements de situation un peu tout le temps, ce qui donne un rythme assez soutenu au film, et permet de ne jamais s’ennuyer (dans mon cas, tout du moins). Cela dit, on n’est pas pour autant submergé d’informations, du coup on peut suivre le film avec facilité, les scènes d’action ne nécessitant pas un effort intellectuel trop important.

En parlant de ça, les combats sont majestueux. Assez nombreux, mais pas trop, ils sont foutrement bien orchestrés et puissants, très dynamiques et impressionnants. Comme d’habitude avec Marvel, on en prend plein la vue. Les effets spéciaux aident de ce côté, c’est sûr, mais moi ça me met sur le cul que l’on arrive à faire ça de nos jours, et ça me donne bien envie d’aller bosser dans ce domaine. L’inconvénient étant “seulement” que les acteurs passent pas mal de temps devant un fond vert. Mais si le résultat est là… (et tant qu’on est dans le côté visuel, j’ai vu le film en version numérique, car la 3D, ouais mais non ça ira, merci, et je n’en ai pas entendu du bien) On en voit de toutes les couleurs, en tout cas, même si le rouge, blanc et bleu sont étrangement omniprésents… Ah oui, le Capitaine, c’est pour ça.

Steve Rodgers, connu plutôt sous le nom de Captain America, tente de s’adapter au XXIe siècle, et bien que ce ne soit pas facile, il garde la tête haute. En même temps, il a de quoi, c’est Captain America ! C’est un personnage que j’apprécie beaucoup ; en dehors de son costume, il reste humain et a un bon cœur, cherchant à faire ce qui est juste, ce qui le fait douter de son statut de soldat au sein du SHIELD. Mais quand une menace rôde, il sait qu’il n’y a qu’une chose à faire… On a aussi le droit à la présence de Natasha Romanoff et Nick Fury, des éléments essentiels du SHIELD, qui permettent de renforcer l’univers Avengers, mais surtout d’approfondir les personnages, y compris celui de Steve (qui est toujours autant beau gosse, au cas où vous vous posiez la question).

Cette suite est très bonne à mes yeux et s’ancre parfaitement dans l’univers construit par Marvel au cours des dernières années. On a ici le droit à un film où les moyens ont été mis afin de faire plaisir aux spectateurs, avec plusieurs personnages attachants, une histoire assez incroyable ainsi qu’un côté visuel époustouflant. Comme d’hab, je recommande la VO sans passer par la case 3D, afin d’en tirer un maximum sans que le cinéma n’en tire un maximum de votre porte-feuilles. Bref, si vous avez aimé le premier film, ce second devrait vous plaire, même s’il ne se passe plus au temps de la Second Guerre Mondiale.

Américainement vôtre,
À plus !

Catégories :