[Test] Batman : Arkham Knight

Illustration d'article

Après deux jeux très réussis, Rocksteady revient sur next-gen cette fois-ci avec Batman : Arkham Knight, le dernier volet de la trilogie Arkham (Origins étant une préquelle développée par un autre studio) afin de nous faire découvrir Batman et sa lutte contre les grands méchants de Gotham. Pour mener ce combat, un allié redoutable : la Batmobile. Prenez place à bord, on est parti pour une virée avec Batman !

batman-smile
Ça me plaît tout ça

Gotham a été évacuée le soir d’Halloween après que l’Épouvantail, assisté par le Chevalier d‘Arkham et son armée, a menacé de plonger la ville dans un nuage de toxines capable de rendre tout le monde fou. Batman doit faire face à cette situation à l’aide de ses alliés afin de restaurer l’ordre à Gotham, mais les rues sont pleines de voyous et les leaders ont bien l’intention de profiter de cette situation…

Depuis Arkham Asylum, on en a fait du chemin dans la peau du Cavalier Noir, et il est temps de boucler cette trilogie. L’aventure est digne de ce qu’on a vu jusqu’ici et conclue parfaitement l’histoire de Batman. Je me suis un peu étalé avec les quêtes annexes mais cet épisode Arkham a une intrigue efficace qui maintient l’intérêt du joueur tout du long. Le mystère autour du Chevalier d‘Arkham nous creuse l’esprit au cours de l’aventure (bien qu’un poil prévisible) et les intentions de l’Épouvantail nous inquiètent sans cesse. Sans oublier les autres antagonistes qui nous narguent, mais pas pour longtemps…

Au-delà d’une histoire palpitante, l’aspect visuel est impressionnant. La PS4 chauffe un peu mais alors, que c’est beau. Gotham, de nuit et sous la pluie, est belle avec son architecture gothique, bien que l’air y soit anxiogène. L’ambiance est maîtrisée et on ressent la détresse de cette ville plongée dans la terreur, tandis que les voyons prospèrent. Les décors sont splendides, complétés par des reflets convaincant et des lumières perçantes. Je dois également mettre l’accent sur les détails minutieux apportés au jeu, avec la cape de Batman, les gouttes d’eau, la Batmobile… Tiens, parlons-en.

Le gameplay du jeu reste fidèle à ses prédécesseurs mais apporte son lot de nouveautés, notamment la Batmobile. Un peu difficile à manier au début, on finit par s’habituer et le véhicule devient extrêmement utile pour de nombreuses situations, que ce soit du combat avec ses armes puissantes, ou non. Surtout pour les énigmes de l’Homme Mystère, en fait, car il n’y a pas moins de 243 énigmes à résoudre, autant dire qu’on y passe du temps… Un élément de gameplay qui m’a beaucoup plu est qu’il est parfois possible de jouer avec un autre personnage, le temps d’un combat, ce qui est très rafraîchissant. N’oublions pas aussi la pléthore de gadgets, rien de bien nouveau mais on a quoi s’amuser, surtout en combat, avec un FreeFlow toujours aussi rythmé. Pour ma part, j’ai pris mon pied à m’éjecter depuis la Batmobile et voler au-dessus de la ville. Ah, les choses simples de la vie…

La musique du jeu est bien plus présente que je ne l’aurais pensé, et elle colle vraiment bien à l’univers Batman ; me voilà agréablement surpris. Elle s’insère dans les moments forts du jeu, et apporte beaucoup, comme par exemple lors des poursuites en Batmobile. Une jolie addition à un univers déjà très riche. Les personnages dans Arkham Knight sont également très fournis et sincères, avec des doublages entraînants (pour ce qui concerne la V.O. en tout cas), bien que les personnages soient parfois un poil rigide. Mention spéciale pour l’Homme Mystère qui arrive à nous agacer plus que tout avec ses provocations incessantes. La voix de Batman reste imposante et il ne se laisse pas faire par ses ennemis. Quel bad-ass ce Bruce Wayne.

Pour résumer un peu ce Batman Arkham Knight, je dirais qu’on a là un très bel épisode sur consoles nouvelle génération, doté d’un fil narratif cohérent avec les opus précédents ainsi que bien construit et engageant. Le gameplay a évolué avec l’arrivée de la Batmobile mais reste intuitif et plaisant à prendre en main. Pour vous procurer Arkham Knight, c’est par ici, mais il faudra attendre que la version PC soit patchée. Les fans de la licence seront ravis et les nouveaux arrivants devraient profiter de faire les opus précédents, histoire d’apprécier à fond cette saga de jeux Batman qui est réussie et terriblement efficace.

Détectivement vôtre,
À plus !

Acheter :  

Exemplaire fourni par Warner Bros

Catégories :