[Test] Kingdom Hearts HD 2.5 ReMIX

Illustration d'article

Kingdom Hearts est le genre de jeu qui me rend nostalgique. J’avais eu le premier pour mon anniversaire, sur PS2, il y a des années de cela, et après m’être replongé dedans avec la première compilation HD, je recommence l’aventure avec Kingdom Hearts HD 2.5 ReMIX. Un véritable retour dans mes années collège, avec de nouvelles histoires à découvrir. Cette compilation HD est-elle vraiment à la hauteur ?

C’est de la bonne marchandise !

L’histoire est difficile à expliquer sachant que nous avons affaire ici à une compilation de trois jeux, à savoir KH II Final Mix (originellement uniquement sorti sur PS2 au Japon), KH Birth By Sleep Final Mix (une version du jeu PSP également exclusive au Japon) et KH : Re:coded (un remake en cinématiques d’un remake Nintendo DS d’un jeu mobile… pas très commun tout ça). Alors que Re:coded prend place après les événements de KH II, à la recherche d’informations dans les données numérisées d’un journal, Birth By Sleep nous raconte comment tout a commencé : la Keyblade, Ventus, et Xehanort, l’antagoniste principal. Pour finir, KH II nous raconte la recherche menée par Sora et ses compagnons pour leurs amis disparus, tout en se battant contre les mystérieux membres de l’Organisation XIII… Je vais particulièrement porter mon attention sur Kingdom Hearts II ici, les deux autres jeux étant plutôt des spin-offs, bien que Birth By Sleep n’ait rien à envier à son grand frère.

Le scénario surprend un peu au début car il ne nous met pas dans les (énormes) chaussures de Sora, mais celles de Roxas avant de retrouver notre jeune héros, qui a grandi. C’est un peu un Metal Gear Solid 2 à l’envers (avec Snake et Raiden), si on veut. L’histoire est plus riche que le premier opus, bien plus riche… les informations fusent dans tous les sens, il faut s’accrocher pour suivre ces histoires de Sans-Cœurs et Similis et tutti quanti. Je dis ça et pourtant j’ai déjà fini le jeu à l’époque sur PS2. Il faut rester intéressé pour vraiment apprécier le fond de ce vaste univers haut en couleurs. Cette aventure avec Sora est très prenante, mis à part, quelques mondes de trop à mon goût (le retour de celui de Winnie l’Ourson, par exemple) mais on retrouve des mondes du volet précédent, plus vastes, et de nouveaux également, qui diversifient notre voyage.

Le gameplay de KH II reprend les bases de son prédécesseur, en y ajoutant des éléments intéressants. L’addition majeure est la présence de formes, des sortes de limites à la Final Fantasy, toutes avec des propriétés speciales. On peut développer ces formes et apprendre de nouvelles compétences utilisables hors-forme. On a également des limites propres à KH en coopération avec nos compagnons, afin d’infliger beaucoup de dégâts, le tout variant selon la composition de l’équipe. Les quêtes secondaires sont plus variées et de toutes les compléter requiert de la persévérance, et du temps, beaucoup de temps… Par ailleurs, les phases en vaisseau spatial, appelé Gummy, qui permettent de voyager entre les différents mondes, ont été complexifiées et proposent un challenge accru comparé au premier KH, demandant du courage. On a donc un beau Action-RPG qui ne nous laissera pas nous ennuyer une seconde, surtout quand il est question de mener des combats acharnés contre des hordes d’ennemis.

KH25_KH2_ss1

Visuellement, le jeu est réussi, même si ce n’est qu’un portage HD. Il est plaisant à voir, beau et coloré, avec des effets de lumière parfois surprenant, malgré des textures pixelisées, ce qui est un peu dommage. Rien qui ne vous empêchera d’apprécier le résultat, on voit clairement que du travail a été fait pour ce portage. Pouvoir jouer en haute définition fait toujours plaisir quel que soit le jeu, mais encore plus quand on peut revivre une expérience nostalgique, doublement quand c’est avec les héros de nos dessins animés préférés. Sans surprise, la musique est superbe, ayant été réenregistrée avec un orchestre. Cela étant, certaines en deviennent presque agaçantes à cause de leur boucle très courte, mais elles restent fidèles à leur monde, ce qui reste honorable, je pardonne.

Cette compilation livre donc ses promesses, tout comme la première l’avait fait. On retrouve une aventure sublimée par une patte artistique mise à jour, tant visuelle que sonore, mais aussi par une histoire plus développée grâce à la version Final Mix. Pour moi ce fut un réel plaisir de revivre les aventures de Sora, et je pense que ce sera le cas pour de nombreux joueurs de la première heure. Kingdom Hearts 2.5 HD ReMIX est disponible sur PS3, maintenant on attend Kingdom Hearts III, qui a donné quelques signes de vie récemment…

Keybladement vôtre,
À plus !

Acheter :  

Exemplaire fourni par Square-Enix

Catégories :