[Test] Star Wars Battlefront

Illustration d'article

L’année 2015 aura été chargée en excitation autour de la saga de George Lucas. Les mandarines BB-8, les thés Yoda et autres éléments de marketing nous auront envahis, mais c’est bien parce que le VIIe épisode arrivait au cinéma (je n’en ferai pas la critique : il est cool, allez le voir). Un peu avant, cela dit, un jeu nommé Star Wars Battlefront nous a fait voyager dans divers recoins de la galaxie, l’Empire contre les Rebelles. Un jeu prometteur pour les fans, mais est-ce que, en soi, il est à la hauteur ? Chargez votre blaster, on fonce dans le tas !

solo_smile
Si je me suis bien amusé dessus ? Et comment gamin !

Il va m’être difficile de détailler le scénario d’un jeu dépourvu d’une campagne solo, mais je peux vous placer le contexte, qui est la trilogie originale, les épisodes IV, V, et VI, qui représentent toute une culture. Dans ce jeu, on retrouve des lieux phares de ces films, avec les personnages, véhicules et les armes de la galaxie de George Lucas. Il est possible de jouer soit du côté des Rebelles, soit de l’Empire, dans des environnements familiers, et il va sans dire que les fans sont servis bien comme il faut, avec des modes de jeu en multijoueur.

Le gameplay se rapproche beaucoup de Battlefield, forcément, étant développé par le même studio, EA DICE, mais il y a la touche Star Wars, ce qui change pas mal les choses. Des armes lasers, des boucliers, des jetpacks… il y a vraiment de quoi s’amuser. De plus, certains modes de jeu permettent d’utiliser des vaisseaux pour mener la guerre dans le ciel (déjà une option dans Battlefield 3, certes, mais pas avec un X-Wing, bon sang !), ce qui est très satisfaisant. Au lieu d’avoir des munitions, on tir avec nos armes qui chauffent et doivent refroidir avant d’être réutilisées, une alternative pratique aux balles (qui donne vraiment l’impression de faire des dégâts, avec un coup de laser en plein tête), pour laquelle il est possible d’accélérer le processus en appuyant sur la touche Carré au bon moment. L’arsenal est varié entre des armes moyennes, pistolets à plus courte portée et fusils de précision, tous étant adaptés au style de jeu de chacun. J’ai une préférence pour le A280C, utile dans toutes les situations, surtout sur des maps ouvertes où le danger peut surgir de n’importe quel côté. Le joueur a également jusqu’à trois bonus, plus un quatrième récupérable sur le terrain. Ces bonus sont représentés par des cartes qui activent une capacité ou une arme spéciale limitée par le temps ou ses munitions, ce qui donne un avantage non-négligeable sans pour autant rendre le joueur surpuissant. Le jetpack fait partie de ces bonus, et bien que ce soit un bonus de courte durée, c’est une plaisante sensation, en première comme en troisième personne.

L’arsenal du joueur se débloque au fur et à mesure que l’on gagne des niveaux, pour ensuite dépenser des crédits afin d’avoir l’équipement de notre choix. Le mode de progression est d’ailleurs plutôt bien géré, avec une bonne courbe de progression. Il est aussi possible d’incarner un héros/vilain comme Luke Skywalker ou Boba Fett quelques temps dans une partie, mais là par contre, avec une défense bien plus élevée, ce qui change un peu la dynamique des parties compétitives, composées de modes comme match à mort, capture de capsule, conquête, combats aériens… bref, tous les classiques à la sauce Star Wars, sur lesquels il est possible de passer de nombreuses heures. Les missions, une autre section du jeu, fonctionnent autrement, avec deux joueurs (une IA, une deuxième manette ou un ami en réseau), et un objectif à accomplir. Il y a une petite poignée de missions, et elles sont assez amusantes à faire, seul ou entre amis. Certaines sont compétitives, mais je trouve qu’on s’amuse surtout en co-opération, notamment en split-screen (une fonction bien trop souvent abandonnée de nos jours), un mode que je me ferais un plaisir de re-visiter avec mon frère quand il passera à la maison !

swbf

Indéniablement, ce jeu est très beau, même sur console, en 900p (en 60 FPS s’il-vous-plaît). Les environnements sont pleins de détails et il se passe toujours quelque chose à l’écran. Même pour les parties au sol uniquement, si vous regardez vers le ciel, vous verrez une armée de X-Wings et de TIE Fighters, entre autres, se mettre la misère, avec des lasers qui fusent dans tous les sens. Les explosions, qu’elles soient au sol ou dans le ciel, profitent d’une belle finition, bien que ce soit vexant de se la prendre en pleine figure, mais elles rendent sacrément bien dans le Frostbite Engine 3 (ces petites étincelles font la différence). Les maps proposées diversifient bien les environnements, avec Endor (la forêt des Ewoks), Hoth (la planète glacée), Sullust (un gros caillou volcanique), Tatooine (la planète désertique des Skywalkers), et en bonus, Jakku (un autre désert). Bien entendu, la disposition des maps varie selon le mode de jeu, de quoi ne pas s’ennuyer, même si on pourrait sûrement apprécier des cartes supplémentaires (mais ça, le season pass s’en occupera, sans nul doute). Il est possible de personnaliser son soldat, enfin, sa tête, et au fil des niveaux, on obtient plus de variations (à débloquer avec des crédits), les hauts niveaux ayant le droit à des personnages plus emblématiques de la saga. J’ajouterais que ce jeu profite d’un univers déjà très riche (Star Wars est une saga riche en informations), qui ne serait pas complet sans des morceaux tirés de la série. Les petits thèmes dans les menus ou les musiques qui se lancent quand l’action change pendant la partie apportent beaucoup, en plus des bruitages mythiques déjà présents. C’est véritablement jouissif d’être au cœur de cette action !

Star Wars Battlefront est un bijou pour les fans de la saga de George Lucas, ainsi que pour les fans de Battlefield qui souhaitent voir un peu de nouveau, comme par exemple un AT-AT se déplacer sur le champ de bataille (qu’il est possible de contrôler avec un bonus, d’ailleurs). L’arsenal est varié, et malgré un nombre de cartes un peu léger, il y a largement de quoi y passer beaucoup de temps, comme sur les jeux Battlefield, surtout avec un univers aussi vaste. Le gameplay fonctionne bien, et pourtant je ne suis pas habituellement très FPS mais celui-ci est détaché de la recette militaire habituelle, et se voit sublimé par l’univers Star Wars, qui en fait donc sa force. Je recommande Battlefront, que vous pouvez obtenir en cliquant ici, aux fans des jeux Battlefield, aux fans de Star Wars, ainsi qu’aux fans de jeux de tir en général. Il y a de quoi prendre son pied avec le vaste arsenal et les différentes façons de jouer, ainsi que les différents modes de jeu et cartes. Je regrette un peu l’absence d’une campagne solo mais le jeu n’en est pas moins bon et proposera encore plus de contenu au fil des mois.

Galactiquement vôtre,
À plus !

Acheter :  

Exemplaire fourni par EA

Catégories :