[Test] The Last of Us – Left Behind

Naughty Dog nous avaient promis un DLC solo pour The Last of Us, et c’est chose faite avec la sortie de Left Behind le jour de la Saint Valentin. Ils savaient que des gens comme moi seraient seuls chez eux ce soir-là – comme c’est gentil de penser à nous. Il avait été dévoilé que ce DLC serait tourné autour de Ellie, et ayant adoré The Last of Us, je me suis aveuglément jeté sur le Season Pass (qui coûte 20€ – Left Behind coûte 15€ à lui seul). J’ai fait tout l’épisode d’une seule traite, et vous devriez aussi – pourquoi, dites-vous ? On va voir ça tout de suite.manager_notbad

Left Behind permet d’en apprendre plus sur Ellie et son passé, après les événements des comics American Dreams et avant sa rencontre avec Joel. Une période intéressante qui permet d’approfondir le personnage et découvrir une période très importante aux yeux de la jeune fille. Importante, car elle met en avant sa relation avec son amie Riley (évoquée dans le jeu, et bien présente dans les comics). Je n’en dis pas plus, je vous rassure.

Le gameplay reprend celui de The Last of Us, sans surprise de ce côté là, avec une narration toujours aussi maîtrisée. On s’adonne à des moments enfantins de détente en compagnie de Ellie et Riley, en rigolant plus d’une fois, ce qui nous change du ton sombre du reste du jeu. Mais on a aussi le droit à quelques puzzles ainsi que des éléments scénaristiques annexes, comme des conversations optionnelles et des objets à trouver (des notes, des cassettes audio…), comme on a pu voir dans l’aventure principale. Cela ne fait qu’enrichir l’univers pour le mieux, qui regorge de petits détails. Le déroulement monte en intensité et gagne en maturité de manière assez rapide, étant un court épisode, mais sans être trop hâtif. On a bien le temps de savourer toute l’histoire, même si on aimerait que ça dure. Et, pour finir, la musique revient avec un volume 2 de l’OST qui accompagne Ellie dans son aventure avec de nouveaux morceaux et de nouvelles versions – voilà qui fait plaisir.

Left Behind est donc un épisode à l’image du jeu qu’il complète. La relation Ellie/Riley est touchante et l’histoire est toujours aussi bien écrite, Naughty Dog osant faire le nécessaire pour qu’elle soit puissante. Même s’il ne dure que deux heures (plus ou moins), je ne peux que recommander cet épisode supplémentaire, mais seulement si vous avez déjà fini The Last of Us, sinon vous risquez de gâcher une partie non-négligeable de l’intrigue. L’émotion est toujours là, et la qualité reste inchangée. Ce fut une joie de retrouver Ellie, et cette expérience n’a que renforcé mon respect et mon appréciation pour elle. Bon, assez parlé – à votre tour d’y jouer, maintenant ! 🙂

Elliement vôtre,
À plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*